Français English Dansk 
COURRIER

De Jette et John Hansen, Danemark :

Merci pour la promenade dans le vignoble de Bernardvillé. Nous avons été surpris par tout le travail nécessaire à la production de bons vins d'Alsace. Nous avons apprécié toutes les informations touchant à la langue régionale, l'histoire, la géographie et la géologie de l'Alsace. Nous reviendrons !


Lettre de Mona Svend Erik Christensen

Cliquez pour agrandir l'image

Chers Simone et Richard. Nous sommes de retour au Danemark avec notre bus. Nous avons passé un très bon séjour en Alsace. C'est un beau coin de France et un endroit merveilleux à visiter. Grâce à la visite de la cave, au montage audio-visuel sur le travail de la vigne, et à la dégustation, nous en savons bien plus sur le vin d'Alsace et le travail pour le produire. Et votre vin est si bon !! Nous viendrons vous voir au salon "Ferie for alle" à Herning fin février.                                                       


Mona & Svend Erik Christensen.

Lettre de Françoise

Bonjour Simone et Richard,

C'est avec grand plaisir que j'ai lu votre lettre de voeux que j'avais laissée sous le
coude...pour vous répondre.. Quand on vous lit, on ne s'ennuie vraiment
pas..C'est en cela, en plus de vos nouvelles ,un rayon de soleil
alsacien qui vient rompre avec la morosité du temps normand.. C'est
l'hiver cependant!! Ainsi donc, nous aussi, nous vous souhaitons une
belle et bonne année avec de superbes récoltes et la santé en amont..
pour vous et votre famille..  Nos nouveaux gouvernants n'ont pas épargné
l'Alsace.. Quelle bêtise que ce rattachement! C'est dans l'air
franc-maçon de ce gouvernement.( L'équipe Hollande n'est faite que de
cette libre-pensée!! qui veut éradiquer toute forme de sacré et de
transcendance chez les générations à venir. Je ne sais où ils iront
pêcher les repères moraux, si la morale est relative au temps, s'il n'y
a pas de vérité universelle. Bonjour les désaxés futurs!)  Certes à
l'époque de Jules Ferry, m'a t-on appris,  il fallait uniformiser,
passer le rouleau compresseur dans le but de l'unification de l'hexagone
  • je me souviens que les maîtres en Normandie  battaient les enfants
quand ils parlaient cauchois entre eux -L'idée ne leur était pas venue
qu'avec l'intelligence humaine, on pouvait faire les deux.. déjà en
1870.. Là encore récidive maintenant.. J'espère qu'ils ne vont pas oser
toucher au concordat.. Pourtant, avec le recul, alors que je suis
maintenant une vieille enseignante à la retraite, et qu'on m'a bourré le
crâne avec toutes ces sottes idées d'écrasement des identités, quand je
prends plaisir à venir en Alsace, c'est pour entendre votre langue,
votre accent, la beauté de votre architecture et le dynamisme de votre
contrée.. Si seulement les idéologues qui nous dirigent avaient l'idée
de prendre modèle sur ce qui fait votre richesse..Non, ils font
l'inverse!! Allez, allez, nous viendrons noyer cela dans un bon gewurtz,
pour repartir ragaillardis et travailler encore , avec les forces de
notre âge, pour l'intérêt des différences et le non communautarisme
entre les hommes et dans mon village agricole pour celui de la
biodiversité et de la production biologique...
J'espère que nous allons venir, quand nous serons sortis de nos maux
hivernaux, en mars ou un peu après.. Michel et moi vous remettons
vraiment toutes nos amitiés..
Ps: En fait, j'écrivais pour vous donner mon adresse courriel afin de
vous éviter du boulot d'envoi postal, excusez je suis un peu bavarde..

     
Françoise


Copyright (C) 2008. Tous droits réservés.Auteurs: Richard Geiger et Maurer François avec TOWeb www.Lauyan.com\fr